Choisir le freelancing pour trouver plus de sens dans son travail

Freelance sens au travail

À l’ère des ‘bullshits jobs‘, la recherche de missions porteuses de valeurs n’a jamais été aussi importante. C’est surtout le cas du freelance, au profil qualifié, pour qui l’accomplissement par le travail n’est désormais plus une option. Ce collaborateur externe de l’entreprise est en quête d’un mode de vie plus libre, avec des missions porteuses de sens. L’enjeu : s’investir dans des projets en adéquation avec ses intérêts et ses valeurs.

La quête de la mission idéale porte d’ailleurs un nom : « l’ikigai ». Ce terme japonais, qui signifie joie de vivre et raison d’être, se définit tout simplement par l’équilibre entre ce que vous aimez, ce dont le monde a besoin, ce pour quoi vous êtes payé, et ce pour quoi vous êtes doué. Mais avant de vous embrouiller davantage, on vous explique pourquoi, et comment, il est important de trouver votre « ikigai ».

De l’intérêt de trouver des missions porteuses de valeur

On l’a bien compris : le marché du travail évolue et son modèle traditionnel ne séduit plus. Le CDI, sur le déclin, se voit progressivement remplacé par un nouveau profil : le freelance. Espèce encore trop peu reconnue dans le monde professionnel, ce talent ultra-qualifié est pourtant l’une des solutions pour accompagner les entreprises dans leur développement.

Bien conscient de sa valeur ajoutée, le freelance choisit ses combats. En plus d’une mission bien payée, il cherche à travailler sur des projets qui résonnent avec ses valeurs et lui permettent de s’accomplir. Loin d’être capricieux, sa quête du « why » et de l’empowerment, qui touche particulièrement les nouvelles générations, le pousse à vouloir innover et à trouver des solutions aux problèmes qui l’entourent. 

Et qu’importe la durée de son contrat : ce qui l’intéresse, c’est d’être utile, de relever des défis et de mettre ses compétences au service de missions qui le font vibrer. Environnement et écologie, enjeux sociétaux, ou n’importe quel projet d’innovation en rapport avec ses intérêts… L’envie de s’accomplir grâce au travail n’a jamais été aussi forte. 
La stabilité de l’emploi, les congés payés et les blagues de machine à café ne font ainsi plus rêver : aujourd’hui, l’entrepreneuriat offre l’autonomie, la liberté de décision, mais surtout, la possibilité de s’épanouir sur le plan professionnel et personnel. Sur le long terme, la qualité des missions aurait un impact direct sur le bien-être et l’épanouissement. Mais entre la volonté de s’accomplir et la possibilité de trouver des missions porteuses de sens, la route n’est pas toujours facile…

missions porteuses de sens

La mission idéale à l’ère du freelancing : comment la définir ?

Les profils indépendants sont nombreux et ont beaucoup de compétences à offrir. Cette « économie de freelances » qui place les valeurs de liberté et de sens au premier plan, constitue une véritable carte à jouer pour les entreprises en recherche de talents et d’innovation. Mais si vouloir sauver le monde est un bon début, cela ne suffit pas : il est essentiel de savoir trouver une mission intéressante, en cohérence avec ses valeurs, et rémunératrice. Avant de partir à la quête du Graal, voici 3 éléments à prendre en compte :

  • Une mission où tout est à faire (ou presque) : la mission doit avoir pas – ou peu – de limites imposées. Le projet est comme un terrain de jeu où vous mettez en œuvre vos compétences et votre talent pour atteindre l’objectif fixé. Il correspond à votre expertise et vous permet d’apporter de la valeur à l’entreprise.
  • Une mission porteuse de valeurs : ce critère est primordial. Le projet doit faire sens, et vous faire vibrer avant tout.
  • Une mission rémunérée à sa juste valeur : un projet intéressant ne suffit pas s’il est sous-payé. Il faut le vendre au prix le plus juste, être honnête dans ses tarifs et veiller à être rémunéré à la hauteur de son travail.

Et si trouver une telle mission n’est pas (encore) à portée de main, rien d’anormal : il faut d’abord identifier vos valeurs personnelles, vos passions, et avoir une vision sur le long terme.

(Re)trouver des missions qui donnent du sens à votre travail

trouver des missions qui donnent du sens au travail

La recherche de missions qui ont du sens n’est possible que si – au préalable – vous avez défini vos propres valeurs. Cela doit faire l’objet d’un véritable travail, pour vous permettre de mieux comprendre vos attentes sur le long terme. On vous conseille notamment de :

  • Commencer par définir votre personnalité et vos valeurs : qu’est-ce qui vous caractérise ? L’honnêteté, l’empathie, la proximité, la flexibilité, la rigueur… Ces éléments vous aideront à mieux choisir vos missions et à travailler votre self branding.
  • Inspirer la confiance et travailler sur le message à transmettre. Investissez dans votre image de marque : cette dernière permet d’attirer des entreprises qui vont s’identifier à votre univers.
  • Suivre votre intuition et apprendre à dire non : si vous sentez que la mission ne vous correspond pas, inutile de vous lancer. Cela serait préjudiciable pour votre client et pour vous.
  • Développer vos softs skills : être bon dans ce que vous faites ne suffit pas. En travaillant avec des sociétés qui ne vous sont pas familières, vous devez développer des qualités indispensables, comme la diplomatie, des facultés d’adaptation, etc. N’hésitez pas également à travailler sur votre créativité et à vous former pour élargir vos connaissances. Plus vous devenez expert dans votre secteur, plus vous aurez de chances de décrocher des missions qui vous correspondent.
  • Cherchez la mission au bon endroit : le job idéal ne viendra pas naturellement à vous. Une fois vos valeurs et vos objectifs définis, faites appel à votre réseau, ou présentez-vous lors d’événements de networking. Mieux encore : inscrivez-vous sur des plateformes spécialisées. Ces dernières sont de véritables places de rencontres entre les entreprises et les freelances.

Face à la perte de sens au travail, plusieurs solutions : s’adapter et redonner de la valeur à son job actuel, se réorienter professionnellement, ou tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. Prendre du plaisir dans ses missions, aligner son activité professionnelle avec ses valeurs personnelles, être fier de ce que l’on fait… Le statut d’indépendant constitue aujourd’hui l’une des solutions pour réconcilier travail et raison d’être. Et du côté des entreprises, cette évolution ne peut qu’être bénéfique : c’est l’opportunité d’acquérir du savoir-faire, et sur le long terme, de booster ses capacités d’innovation.